Avant le second tour des élections présidentielles, classe de CM2

"Moi je ne peux pas voter Le Pen " dit Nathan "je suis un basané, et les basanés, Le Pen, il veut les mettre dehors ! "
"Ouais, c'est vrai ça, même si on est né ici comme moi ! " dit Isabelle.
"Non, vous n'avez rien compris du tout ! " dit Valérian "Il faut absolument voter Ségolène, c'est très important, elle va changer la France ! "
"Et comment tu sais ça toi, tu la connais Ségolène ? " dit Paul.
"Ben j'écoute les infos et surtout j'écoute ce que disent mes parents." dit Valérian.
"Mes parents, ils ferment la porte pour que je n'entende pas ce qu'ils vont voter. Ils disent que c'est un secret." dit Paul.
"Allez Ségolène, Allez Ségolène ! " scande Valérian.
"Oh arrête ça ! " dit Paul "Tu nous saoûles avec ta Ségolène ! "
"Moi, mes parents, ils votent pour Nicolas Sarkozy. Ils sont pas d'accord avec la Royal." tente Mélissa.
"Ah non alors ! " dit Valérian " faut voter Ségolène ! "
"Mais enfin, qu'est-ce que tu lui trouves à cette Ségolène ? " demande Eloi.
"Elle a un si joli nez ..." dit Valérian avec un grand sourire !

Pendant toute cette conversation, laquelle avait déjà eu lieu de nombreuses fois les semaines précédentes, la maîtresse reste en retrait. Elle laisse les enfants gérer le débat. Elle n'intervient pas du tout. D'ailleurs les enfants s'autogèrent parfaitement. Le débat se termine tout seul lorsqu'ils décident de changer de sujet. Mais ce jour-là, la maîtresse se dit qu'elle pourrait en profiter pour faire un peu d'éducation civique, parler de la responsabilité du citoyen, de ses droits et de ses devoirs. C'est de circonstance avec ces élections qui se profilent à l'horizon.

Ecoutez les enfants, que penseriez-vous si nous faisions une élection présidentielle  dans notre classe ? On voterait avec une carte d'électeur et à bulletin secret, comme les grands.

Oooooouuuuuuiiiiiiii !!!!!!

Chose dîte, chose faite.

La classe a élu une présidente de la République du CM2.

Deux jours plus tard, la maîtresse a reçu une longue lettre d'un parent pas très content et qui disait en substance ceci :

                                                       Madame,

Ma femme et moi-même avons été très choqués d'apprendre par notre fils que vous aviez parlé de politique en classe. En effet, la politique est déjà une chose bien compliquée pour des adultes alors il nous paraît déplacé de traiter ce sujet en classe. L'école française reste laïque et apolitique. Vous ne devez en aucun faire ce genre de choses dans votre classe. Nous vous rappelons que vous avez de très jeunes enfants sous votre responsabilité. Vous devez les laisser s'occuper de sujets qui sont de leur âge, et non leur mettre les dures réalités du monde dans la tête. Ils auront bien le temps de se rendre compte que le monde est difficile.
D'autre part, nous savons que cette élection a été un moyen pour vous de savoir ce que les parents de vos élèves ont voté. Obtenir ce renseignement par le biais d'une fausse élection est choquant.
(...)

Quelquefois la maîtresse rêve de faire des portes ouvertes aux parents pour qu'ils viennent voir comment sont REELLEMENT leurs enfants en classe ....
Retour à l'accueil