Petit Dernier chantonne dans la cuisine. Il a repris l'école ce matin, et manifestement avec plaisir. Il faut dire que deux grands événements se profilent à l'horizon : son anniversaire avec douze de ses copains et le carnaval.
Préférant prévoir, je lui pose la question suivante :
- Petit Dernier, en quoi veux-tu te déguiser cette année pour le carnaval ?
- Je ne veux pas te le dire.
- Ah... ça ne va pas m'aider si tu ne me dis rien.
- Non mais je ne te dis rien parce que tu ne vas pas vouloir.
- Ah bon, tu crois ?
- Oui, j'en suis même archi-sûr que tu ne vas pas vouloir. Tous les copains et moi, on a bien discuté et on va se déguiser tous pareils.
- C'est une bonne idée, ça ! Et tu ne veux pas me dire en quoi ? Pour que je puisse t'aider à chercher ton déguisement.
- Non je te dis. Mais je veux bien le dire dans l'oreille de papa.

Là, je suis perplexe. Peut-être s'agit-il d'acheter un de ces déguisements à la mode si cher que notre budget mensuel n'y résisterait pas.... Ou alors, il s'agit d'un costume tellement ridicule que je ne voudrai sans doute pas le laisser sortir comme ça ... Non, vraiment, j'ai beau me creuser la tête, je ne vois pas.

Pour ne rien arranger, Petit Dernier se penche vers son père et lui susurre le fameux déguisement à l'oreille, l'air réjoui. Et GentleM éclate de rire.
- Oui ! C'est sûr que ça risque de poser un problème à Maman ... dit-il en s'étranglant de rire, tout en me regardant.

Je veux savoir !!!!
Petit Dernier obtempère, les yeux baissés, évitant mon regard.
-Maman, je veux me déguiser en terroriste.

Blanc.

J'écarquille les yeux et mon gosier est tout sec....
- Euh, ça existe ça comme déguisement ?
- En plus, ça ne coûte pas cher, reprend Petit Dernier, parce que je vais prendre des habits dans mon armoire et mes jouets que j'ai déjà.

Un point pour toi Petit Dernier.
Moi en attendant, je m'inquiète. Et si je le laisse faire, pour quelle sorte de mère vais-je passer ? Et s'il lui prenait ensuite l'envie d'en faire un projet d'avenir ?

Ah je vous le dis, ça devient difficile d'élever des enfants... Soyons réalistes, je me fais sans doute du souci pour rien, vu que nous n'avons RIEN à la maison qui fasse vraiment terroriste ....Enfin je crois ...



Retour à l'accueil