C'était hier matin, dans la cuisine. Petit dernier, 6 ans tout juste depuis la semaine dernière, venait de se lever et découvrait par la fenêtre une couche blanche immaculée qui recouvrait notre jardin. Ses yeux pétillaient et il semblait ravi de ce retour inattendu de l'hiver. La journée s'annonçait bien.

Il se mit à table pour prendre son petit déjeuner : chocolat et tartines grillées. Puis en beurrant ses tartines, il se mit à relire un court poème que nous avions inventé en famille quelques jours auparavant et que nous avions écrit avec ses frères et soeur sur un tableau noir adjacent à la cuisine.

"Un vampire vert, un soleil salé, un dragon doré, un tigre troué, un bateau botté..." Sa petite bouche mastiquait et sa petite voix chantonnait en même temps. Je le regardais attendrie. Il avait cet air de bien-être des enfants qui n'ont pas de soucis, où les uniques choix de la journée seront de savoir si on ira jouer dehors et à quoi, et qu'est-ce qu'on grignotera au goûter... J'essayais de me rappeler la dernière fois où j'avais été bien comme ça.

Puis il s'approcha de moi et me chanta en me regardant droit dans les yeux : "Haut les mains , peau de lapin, la maîtresse en maillot de bain, dans-le-jar-din !! " Et moi, écroulée de rire, tout de go : "Ah ça non, alors, la maîtresse , elle a froid, elle ne sortira pas en maillot de bain dans le jardin ! C'est hors de question !" Et petit dernier s'est sauvé en lâchant un tout petit rire cristallin mais très coquin....

Vivement le printemps, c'est moi qui vous le dit !

Retour à l'accueil