Le monde est devenu fou hier.

Non pas qu'il ne l'était pas avant. A trop regarder les informations, écouter ces présentateurs gominés et souriants vous raconter comment des pays s'entretuent, comment des cinglés croient détenir la vérité, comment des gens meurent loin de chez nous mais aussi chez nous, comment des gens censés être nos dirigeants font des gaffes de base, non, c'est vrai, il y a de quoi devenir réellement fou.

Mais hier, c'est mon monde à moi qui est devenu fou.

A 11h30, à la sortie de l'école, petit dernier et sa meilleure copine (6 et 7 ans respectivement) sont en larmes et très abattus. La maman de meilleure copine et moi essayons de savoir pourquoi. Pour vous expliquer un peu, la maîtresse de petit dernier est en stage pour une quinzaine de jours. Et la maîtresse qui la remplace n'a pas vraiment ce qu'on pourrait appeler "la cote". Evidemment, ce n'est jamais simple d'être " la remplaçante " d'une autre maîtresse. Nos chères têtes blondes sont assez exclusives. Mais cette maîtresse-là n'est pas vraiment avenante ni joviale. Je pense que le sens de l'humour n'est pas sa qualité principale... loin s'en faut !

Revenons à petit dernier et meilleure copine, qui entre deux sanglots ravalés et deux reniflements de première classe nous donnent enfin la raison de ce chagrin : la maîtresse a emmené les bambins de la classe voir le spectacle de la Saint Nicolas (tradition lorraine aux environs du 6 décembre). Puis de retour en classe, elle a lancé une discussion à propos de ce que les enfants ont vu. Et c'est là qu'elle a commis LA GAFFE ! Elle a expliqué aux enfants que Saint Nicolas et le Père Noël n'existaient pas et que c'étaient des messieurs qui se déguisaient....

La maman de meilleure copine et moi sommes atterrées. Comment ? Mais pour qui se prend-elle donc pour rendre nos bambins si tristes en leur dévoilant des choses qui ne la concernent pas ? Qui est-elle pour décider que c'est maintenant qu'il faut le dire ?

Le monde est si moche quelquefois, bon sang de bonsoir, laissons nos bouts de chou de 6 ans rêver un peu et garder en leur coeur cette magie de Noël, cette confiance incroyable et si candide en l'imaginaire, ce beau qui nous permet de croire à nous adultes que tout est encore possible. Moi, je crois au Père Noël et aux moments magiques de Noël et je le proclame haut et fort. Oui je sais ça fait mourir de rire mes élèves de CM2, mais tant pis !

Nous nous sommes donc mis à deux pour consoler nos attristés et avec la complicité de grand frère de petit dernier, sous les yeux ébahis de meilleure copine, nous avons évoqué avec force détails et rires la dernière visite du Père Noël chez mes parents. Et les langues des bambins se sont déliées. "Oui , dit petit dernier, je me rappelle ! Bon-Papa était parti chercher du vin à la cave et le Père Noël était arrivé pendant qu'il n'était pas là ! Pauvre Bon-Papa, il n'a jamais voulu nous croire quand on lui a dit que le Père Noël s'était assis dans son fauteuil préféré ! " et meilleure copine a renchéri aussitôt en disant " oui c'est comme chez Mamie, Tonton Paul était parti faire pipi et c'est à ce moment-là que le Père Noël est arrivé ! "

Pere noel

Leurs deux visages étaient ravis, ils riaient aux souvenirs de ces Noëls magiques, eux qui n'ont que quelques années de vie pourtant...

 

Retour à l'accueil