Cher Mr Duchnoc,

    C'est avec un grand plaisir que je découvre toujours les commentaires qui me sont laissés par mes lecteurs. Non pas que j'écrive pour être aimée forcément, mais il est vrai qu'un message agréable me donne toujours le sourire. D'ailleurs, avec certains de mes lecteurs, j'entretiens même quelquefois une petite correspondance mailesque. Et j'aime ça ! J'adore les contacts. J'apprécie la découverte des gens au travers de leur pseudo, et de ce qu'ils écrivent.
Or voilà que vous apparaissez  dans mon univers, avec votre nom étrange, qui me donne l'impression que vous ne vous aimez pas beaucoup. Moi quand j'appelle quelqu'un duchnoc, c'est que je n'ai pas beaucoup d'estime pour lui...bon, après tout c'est mon avis et je ne le partage qu'avec moi-même.
Mais au bout de deux messages de votre part, messages sympas d'ailleurs, je clique sur votre e-mail pour vous remercier de venir me lire et... surprise, l'adresse est fausse. Retour à l'envoyeur.
GGRRRRRRR !!!!!!
Alors mon esprit trop curieux commence à élaborer des hypothèses.
Peut-être Mr Duchnoc est-il une personne qui ne veut pas être jointe du tout, donc pas reconnue, donc recherchée, donc qui se cache  ?
Peut-être Mr Duchnoc est-il un admirateur secret qui ne souhaite pas se déclarer ?
Peut-être Mr Duchnoc est-il une femme qui s'amuse à se faire passer pour un homme et qui du coup s'amuse beaucoup de voir comment une femme réagit à un commentaire d'homme ?
Peut-être Mr Duchnoc est-il une personne qui n'a rien compris aux blogs et aux échanges qu'ils suscitent et au plaisir de lectures suivies ?
Peut-être Mr Duchnoc est-il un duchnoc, un pauvre type ?
Peut-être Mr Duchnoc a-t-il peur de moi ?
Peut-être Mr Duchnoc n'est-il qu'un pote de Mme Géraldine de chez over-blog ?
Peut-être Mr Duchnoc veut-il simplement me faire tourner en bourrique ? (c'est bien parti pour !)

Et puis la vie reprend son cours habituel. Mr Duchnoc n'écrit plus et il passe aux oubliettes.
Dommage...

Et puis l'autre jour, coup de fil, d'un super copain que j'adore. Et nous discutons de choses et d'autres. Et il me demande si j'ai les comms qu'il laisse sur mon blog. Etonnée, je lui réponds que je suis désolée, qu'il ne pense probablement pas à taper les 3 caractères de code de chez over-blog, parce que ses comms, je ne les ai jamais lus. Et lui me répond que si, et là, c'est l'illumination. "Duchnoc, c'est toi ??!"
Fait et dit, oui c'était lui. Bon, un peu du mystère est découvert. Mais je suis ravie de savoir que c'est lui. La prochaine fois, j'aurai une petite tendresse de plus en répondant à Mr Duchnoc. Ca change tout.

Retour à l'accueil