Oui Rosa, le temps passe, et si vite, ...
Non Rosa, je n'ai pas vraiment déserté, mais souvent ces pages m'avaient servi d'exutoire pour libérer des maux autant que des mots.
Je crois que j'ai eu besoin de prendre mes distances de ce moi-là.
Mais me revoilà.
Je suis là.
Naturella
Retour à l'accueil