Pour mes petits élèves, l'évolution de l'humain est un sujet hardu. Quoiqu'ils s'y intéressent avec passion, il y a quelquefois des petites choses qui ne passent pas bien chez certains.
La preuve.
Quand je leur explique l'arbre d'évolution (singes puis pré-hommes tels que LUCY, puis hominidés jusqu'à Sapiens Sapiens) j'essaye de leur faire comprendre que l'un n'est pas le fils de l'autre. C'est dur. Quelle folie de s'attaquer à ce sujet en CM2.
Après, je n'ai plus à me plaindre d'obtenir ce genre de choses dans mes copies :

"'Non, nous ne descendons pas du singe. Lui est descendu de l'arbre. Nous sommes donc les cousins de l'arbre."
CQFD

Ou alors quand je prends l'image de la journée de 24 heures qu'il aurait fallu pour créer notre bonne vieille planète. On dit que l'humain serait "né" à 23H59. Son histoire est la plus courte, c'est l'espèce la plus récente sur Terre. Pas facile non plus. Et voilà, ce que j'obtiens à la question "que penses-tu de cette phrase ?"

"Chez les hommes préhistoriques, les montres n'étaient pas aussi bien faites que maintenant. c'est donc normal qu'on trouve une minute de différence. Elles n'étaient pas bien réglées."

Et toc.
Ça m'apprendra à vouloir faire de la science.
Je suis tout de même étonnée de constater que les mondes virtuels n'ont plus de secrets pour eux, ni le maniement de manettes ultra complexes à boutons multiples, ni les pouvoirs surnaturels, ni les noms à rallonge des Pokémon ou des personnages de Yu-Gi-Ho. Ils retiennent sans problèmes les différentes évolutions des Pokémons, et n'impriment pas que LUCY ne s'appelait pas vraiment comme ça, ou que le film l'Odyssée de l'Espèce n'a pas été filmé à l'époque préhistorique...

La réalité est-elle vraiment si difficile à retenir ??
Retour à l'accueil